| |

L’ENSEIGNEMENT DONNE PAR LE PASTEUR E.S. AWODJIDE, PRESIDENT DU TERRITOIRE DE LAWNA ET VICE-PRESIDENT  DE L’EGLISE APOSTOLIQUE DU NIGERIA A L’OCCASION DE LA CONFERENCE DES SERVITEURS DE DIEU LORS DE LA CONVENTION NATIONALE DE L’EGLISE APOSTOLIQUE DU BENIN.

Du mardi 4 au mercredi 05 décembre 2018

THEME : Etre un exemple pour les Croyants : une obligation pour les Ministres chrétiens (Serviteurs de Dieu).

Texte biblique : 1 Tim. 4 :12

  1. Introduction

Depuis les jours que la Bible est au complet jusqu’à quelques décennies dans le passé, les Ministres de Christ étaient hautement estimés, honorés et respectés. Ils étaient considérés comme des représentants de Dieu, des personnes infaillibles de Dieu  et des Avocats ou Médiateurs entre Dieu et l’homme. Ainsi, l’Eglise était le lieu final où on trouve des solutions à tous les problèmes et défis humains car les Ministres étaient considérés comme des Anges. En conséquence, lorsque l’homme de Dieu parle, c’est tout comme si l’on entend la voix de Dieu. Alors, l’homme de Dieu est cité comme exemple en fidélité, en intégrité et dans la sainte doctrine.

Etre un exemple pour les Croyants est l’un des devoirs constants d’un Ministre de l’Evangile quel que soit son âge. Un Ministre doit vivre de sorte que si tout son peuple devrait fermement suivre son exemple, leur salut aurait été en sureté et ils auraient connu des réussites considérables en piété.

Le travail que les hommes de Dieu font, la vie qu’ils mènent devraient témoigner qu’ils sont des envoyés de Dieu.    (Jean 5.36)

  1. Définition des mots clés.
    • Exemple : Le dictionnaire contemporain définit « exemple » comme “personne ou acte considéré comme un modèle servant de référence à une conduite pour d’autres personnes“. L’exemple est un guide.
    • Croyants : Ce sont ceux qui sont arrivés à croire en la mort de Jésus-Christ comme une rançon et une expiation pour leur délivrance et leur salut du péché. Ils ont accepté Jésus-Christ comme leur Sauveur et Seigneur afin de garantir la vie éternelle et ils « attendent la bienheureuse espérance et l’apparition glorieuse du grand Dieu et notre Sauveur Jésus-Christ » (Tite 2.13). Les Croyants constituent le troupeau de Christ mis sous votre garde en tant que des Ministres chargés de le nourrir et de lui donner une attention avec l’unique objectif de le conduire au paradis. (Actes 20.28, Jean 21.16 et 17). Ils sont ceux pour qui Jésus a abandonné sa vie et a acquis avec son précieux sang. D’où les Ministres doivent faire de leur mieux pour s’assurer de leur salut. Les Ministres ne doivent pas oser jouer ou donner accès à des sujets qui ont affaire à leur sort éternel. Ils sont nos successeurs pour la continuité de l’œuvre de disciple.
    • Obligation : Un devoir moral ou légal de faire quelque chose. Ce qui est obligatoire doit être fait à cause d’une règle ou d’une loi. Ceci est une obligation parce que Dieu demandera de tous ses Ministres le sang de tout Croyant perdu. (Ez. 3.18, 20).
    • Qui est un  Ministre Chrétien? : Un Ministre chrétien est la personne dont la foi au glorieux Evangile du Dieu béni est convaincue ou engagée. Il a besoin d’être en éveil et de faire attention de sorte que :
      • L’Evangile glorieux ne soit pas méprisé à travers son ministère
      • La confiance placée en lui ne soit pas trahie

Il est une vase et un don de Dieu pour « le perfectionnement des saints, en vue de l’œuvre du ministère, pour l’édification du corps de Christ. » (Eph. 4.11-12). Le mot Grec “ katartismon “ qui traduit « perfectionnement » signifie « rendre apte, solide, total ; raccommoder (une déchirure ou ce qui a été brisé), réparer, équiper, mettre en ordre, arranger, ajuster, fortifier, faire de quelqu’un ce qu’il doit être.  Le mot Grec “oikodomhn“ signifie construire ou intensifier. De manière métaphorique, ça signifie édification, c’est-à-dire l’acte d’une personne qui promeut la croissance d’une autre personne dans la sagesse, la piété, la sainteté, la joie en Christ afin d’occasionner la croissance que Dieu désire dans la foi. C’est ce qu’est le Ministre chrétien et ce sont les choses qui sont attendues de lui afin de parfaire la vie des brebis confiées à son soin.

  1. Interprétation du texte biblique du thème. (Timothée 4.12)
    • L’aperçue de quelques versions :
    • Louis Segond: Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté.
    • Français courant: Que personne ne te méprise parce que tu es jeune; mais sois un exemple pour les croyants, dans tes paroles, ta conduite, ton amour, ta foi et ta pureté.
    • Darby : Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois le modèle des fidèles, en parole, en conduite, en amour, en foi, en pureté.

Du primaire jusqu’à l’université, les Elèves et Etudiants apprécieront l’importance des exemples dans leurs études. La Mathématique est bien évidemment l’une des quelques matières les plus difficiles. Cependant, l’une des meilleures méthodes de l’apprendre est de fournir des exemples aux élèves. Avec des exemples corrects et suffisants, un élève sérieux peut évoluer en résolvant tout seul tout problème. C’était dans ce sens que Paul était en train d’écrire à Timothée afin qu’il puisse enseigner les Croyants en utilisant sa propre vie comme exemple. De la même façon, un Croyant est un apprenant qui a besoin de grandir et être mature dans la foi. Le Disciple est un apprenant ou un étudiant qui a besoin des exemples chastes, irréprochables, des exemples d’un style de vie parfait et de maturité. Il a besoin d’une personne remplie du Saint-Esprit comme tuteur, pour son étude.

Ceci est l’une des qualifications les plus importantes du Dirigeant d’une Eglise. Le mot grec « tupos » (exemple) signifie  “modèle, image, idéale ou pattern“.  Un Pasteur doit être un modèle en fidélité, en pureté et dans la persévérance dans une vie pieuse.  Seulement celui-là peut être placé dans la fonction sacrée du Sacrificateur  de qui l’Eglise peut témoigner à ses Membres : “tel Dirigeant a mené une vie pieuse digne d’être un exemple. “ Christ a fait de lui-même exemple pour ses Disciples et les a recommandé de faire pareillement. (Matt. 11.29 ; Jean 13.15).

L’Apôtre Paul aussi a utilisé sa façon de vivre pour enseigner ses Disciples (Timothée, Tite et les Corinthiens) et il était fier de dire : “Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même de Christ“ (1 Cor. 11.1 ; Eph. 5.1 ; Phil. 3.17). L’Apôtre Paul en tant qu’un Ministre a mené une vie qui a reflété Christ à tel point qu’il est devenu un exemple pour les Thessaloniciens qui en retour, sont devenus des modèles pour les autres (1 Thess. 1.6-9). Cela est le signe d’un ministère effectif. La vie de Christ est contagieuse ! Ceci est un critère essentiel pour être un Ministre de Dieu.

Tout Ministre dont la vie ne reflète pas cette qualité importante n’est pas en mesure d’être  admis dans l’office sacré. Probablement, il n’a pas été appelé ou il a perdu son appel. L’outil important pour le ministère est la vie de Christ personnifiée dans le Ministre. Toute autre chose (outil) est secondaire.

  1. Les positions ou les images du Ministres chrétiens dans l’Eglise et dans la société.

Bien que le niveau de la corruption et la décadence accroisse tous les jours dans nos sociétés et Eglises inclusives, la forte attente de la société de la part des Ministres Chrétiens (Professeur de la Vie Nouvelle et Enseignant de la vie de Christ) quant au caractère standard n’a pas diminué.  Ceci est dû aux postions et aux rôles importants et significatifs  que les Ministres de Dieu occupent et jouent dans l’Eglise et la société. Un Ministre de Dieu est :

    • Prêtre
    • Prophète
    • Berger
    • Père
    • Dirigeant
    • Enseignant
    • Guide
    • Conseiller
    • Juge
    • Gardien (Ez. 3.17) pour sa congrégation et pour la société

Du fait que les Ministres de Dieu sont comme un outil qui sert à guider ou diriger, parce qu’ils sont comme une étoile directrice, ils ne peuvent pas se permettre de mener une vie méprisable et reprochable.

  1. Les caractéristiques des Ministres/Croyants

Ce sont des types de styles de vie que les Ministres Chrétiens sont attendus à refléter et représenter de façon sincère et non hypocrite au monde.  Jésus a dit à ses Disciples sur le Mont des Oliviers « Que votre vie brille devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père céleste. » (Matt. 5.16, 1 Pi. 2.12).

    • La nouvelle naissance: C’est la nouvelle vie, une vie transformée, une vie centrée sur Christ (Jean 3.3 ; 2Cor. 5.17)
    • L’autorité de Christ: Les Croyants reçoivent l’ordre de Dieu pour tout ce qu’ils font. Satan  n’est plus leur Maître, c’est plutôt Christ. Leurs vies ont été liées à celle de Christ. Leur liberté est une sorte de restriction de telle manière qu’ils ne fassent plus ce qu’ils veulent. C’est le type de vie qu’un Ministre devrait mener (1 Cor. 6.19-29 ; Gal. 2.20). Ils sont des Serviteurs, mais aussi des Prisonniers du Seigneur Jésus Christ (Eph. 3.1 ; 4.1)
    • La séparation et la sanctification: Dieu a envoyé son Fils pour mourir pour le monde comme le prix du péché. Il hait le péché et l’injustice. Les Croyants ne pratiquent pas le péché parce qu’ils sont nés de Dieu et sa semence habite en eux (1 Jean 3.9 ; 5.18 ; Gal. 5.24 ; 2 Tim. 2.20-21 ; Héb. 12.14 ; 1 Chron. 15.12 & 14).
    • Une vie remplie d’Esprit: Être dirigé par le Saint-Esprit et être rempli de son fruit (Rom. 8 ; Gal. 5.22-23)
    • La confiance sur Dieu seul: le Croyant dépend de Dieu seul pour sa santé, son bien-être, sa puissance et sa position. Il n’a aucun autre Dieu et il ne désire pas en avoir. (Exode 20.3 ; 5.7 ; Jer. 17.5-8 ; Ps 91.2 ; 73.28)
    • Le contentement : Pas de place pour des ambitions démesurées. (1Tim.6.6 ; Héb. 13.5 ; Phil. 4.11-13)
    • L’attachement pour le ciel : Rechercher le royaume de Dieu, travailler à son salut avec crainte et tremblement (Col. 3.1-2)
    • L’intégrité : Le Croyant est un homme de parole ; il ne mène pas une vie à double face. Il est franc, pure et a une vie impeccable et loin des reproches. (1 Tim. 4.12a)
    • L’amour pour les autres: Marc 12.30-21 ; Luc 6.27, 32,35 ; Eph. 5.2).
    • L’humilité : Exempt d’orgueil et d’arrogance (Phil. 2.8 ; Jac. 4.6 & 10 ; 1 Pi. 5.6)
    • La passion pour les âmes à gagner: (Actes 8.4-8)
    • L’amour pour la saine doctrine. (1 Tim. 1.10)
    • Les Disciples de Christ (Eph. 5.1).
  1. La nature obligatoire de la vie exemplaire des Ministres chrétiens

Pourquoi est-il une obligation pour les Ministres Chrétiens d’être un exemple pour les Croyants ? Les Ministres de Dieu sont sous l’obligation de se faire exemples pour leurs troupeaux et à toute la société. Ce n’est pas facultatif mais plutôt obligatoire et mandataire. Thomas Brooks a dit que « la vie d’un Chrétien ne devrait être rien d’autre qu’une représentation visible de Christ ». Jean a écrit que « Celui qui dit qu’il demeure en Jésus doit marcher aussi comme il a marché lui-même. » (1 Jean 2.6). Si c’est ce qui est attendu des Chrétiens, il est encore plus attendu des Ministres que Christ a envoyés pour être des pêcheurs d’hommes. Voilà pourquoi nous sommes recommandés et non ‘persuadés’ d’agir comme Dieu le veut dans le monde. Voici quelques raisons pour lesquelles un Ministre de Dieu doit se faire exemple pour les Croyants.

    • Il détermine la destinée éternelle des Croyants
    • Afin que le nom de Christ ne soit pas méprisé à travers lui
    • Afin que la manifestation de la puissance de Dieu ne soit pas entravée
    • Le Ministre de Dieu est « Jésus » qu’ils peuvent voir
  1. Les Ministres et quelques domaines dans lesquels ils doivent être exemplaires.
    • En parole: Le discours est votre manière de conversation. Un Ministre de Christ doit être discipliné en parole lorsqu’il est au pupitre comme en public. Sa parole doit  construire ; il doit être un Ministre de grâce et de paix. Aucune parole sale, ni folle, ni plaisante ne doit être prononcée de sa bouche. (Eph. 5.4 ; Col 4 :6 ; Marc 9.50 ; Ecc. 10.12-14 ; Rom. 14.19).
    • En Conversation: Dans son état ou maintien général, c’est-à-dire sa conduite, son comportement en public ou sa manière de vivre. Nous avons le même mot (conversation) dans Phil. 1.27 qui dit « Seulement, conduisez-vous d’une manière digne de l’Évangile de Christ,…. ». Un autre mot grec utilisé ici “poltenow“ signifie “vivre comme un citoyen, se comporter selon les lois et les coutumes d’un Etat“. Ce verset peut convenablement être rendu de la manière suivante : « comme des citoyens, que votre conduite soit devenu l’Evangile ». L’expression “ d’une manière digne de l’Évangile de Christ“ voudrait dire que “les règles de l’Evangile doivent être appliquées à toute notre conduite, à toute notre conversation, nos affaires, notre mode d’habillement, notre style de vie, nos distractions, etc. Il n’y a rien que nous faisons, que nous disons ou, que nous pensons qui doit être hors des règles. Une loi constante et administrée  sera une bonne ambassadrice pour l’Eglise. Un Ministre de Christ est attendu pour être un bon exemple pour ses Fidèles et pour le public en général en ce qui concerne la manière d’être un bon citoyen, en appliquant les principes et les enseignements de Christ à sa manière de vie.
    • En Charité : L’amour envers les frères et sœurs en Christ, envers les non-croyants et envers Dieu. (Eph. 5.23)
    • En Esprit: Dans la gouverne de ses passions dans son ministère, il doit être tempéré, doux et avoir une prédisposition de pardon.
    • En foi : A tout moment et dans toutes les épreuves, montrez aux Croyants par votre exemple, comment ils devraient garder une confiance inébranlable en Dieu.
    • En pureté: Avoir une vie de chasteté (Eph. 5.3 ; 1 Tim 5.2). Il ne doit avoir quelque chose scandaleuse dans votre contact ou relation avec le sexe opposé.
  1. Les implications de la vie non exemplaire des Ministres 

Lorsqu’un Ministre mène une vie non exemplaire, son ministère devra être destructif et non productif. L’Eglise ne sera pas bénie et la société non plus ne sera pas impactée positivement. Les lignes suivantes ressortent les implications d’une telle vie ou d’un tel ministère. Lorsqu’un Ministre n’a pas une vie exemplaire, cela signifie alors que :

    • Il n’est pas comme Christ
    • Il n’accomplit pas son ministère
    • Il fait la promotion du royaume de Satan
    • Les gens seront égarés par son style de vie
    • Sa vie et son ministère feront que Christ sera blâmé ou méprisé
    • Son ministère manquera d’un support ou d’une approbation divine
    • Il n’aura pas la joie du salut
    • Sa vie sera vulnérable ou exposée aux attaques démoniaques
    • Il sera un Ministre moins puissant
    • Il n’aura pas d’impacts positifs sur la société
    • Personne ne sera fier de lui.
      • Ni sa famille
      • Ni l’Eglise
      • Ni même celui qui l’a appelé.
  1. Les effets de la vie exemplaire des Ministres sur l’Eglise et la société
    • Les membres de l’Eglise et la société auront confiance en lui
    • La foi des membres de l’Eglise sera rehaussée : l’approfondissement spirituel des saints sera rehaussé.
    • Son ministère sera significatif et influent
    • Le développement de l’Eglise prendra un essor…. Ils le verront et viendront au royaume. La ressemblance à Christ est contagieuse.
    • La présence de Dieu sera attirée : le ministère sera facile ; il y aura des signes et des merveilles ; il y aura la vérité et une communauté centrée sur Dieu, préparant des gens pour le ciel
    • De vrais Disciples seront produits : tel Berger, telle brebis.
    • C’est le signe qu’on est Disciple (Jean 15.8 ; 8.31)
    • Le nom de Dieu sera glorifié
    • Le Ministre sera accueilli et reçu dans le royaume de Dieu.
  1. Conclusion

Les Ministres jouent un rôle crucial de coaching et disciplinaire de leurs Fidèles afin de les rendre conformes à l’image de Christ. C’est l’objectif principal de leur ministère. Il y a une probabilité  que leurs Fidèles aient leurs vies comme les leurs. S’ils mènent une vie conforme à celle de Christ en suivant ses principes et ses enseignements, les Fidèles seront comme Christ. Et s’ils font le contraire, les Fidèles les suivront également et ce sera désastreux. C’est le Ministre qui leur montrera et leur enseignera comment devenir Chrétiens (petits Christs). Cependant, tout Ministre rendra compte des âmes perdues comme un résultat de ses défaillances de même qu’il  y a des récompenses pour tout Ministre qui accomplit son ministère.

Laisser un commentaire